Note :   L'arbre de transmission peut émettre des claquements lors du passage de gamme : ceci est normal.
Missing Image
Deux roues motrices, gamme haute - 2H
A utiliser dans toutes les conditions normales de conduite sur route ainsi qu'en conduite tout terrain sur un sol sec et plat.
Transmission intégrale, gamme haute - 4H
Note :   N'utilisez pas la transmission intégrale 4H pour la conduite normale sur route.
Utilisez les quatre roues motrices pour la conduite tout terrain.
Nous vous recommandons d'inspecter fréquemment les composants du châssis du véhicule si vous l'utilisez en conduite tout terrain.
Note :   Le témoin 4 roues motrices s'allume lorsque le commutateur de commande de boîte de transfert est en position 4H.   Voir   Témoins d'avertissement et indicateurs - Limité/Wildtrak/XL/XLS/XLT
Transmission intégrale, gamme basse - 4L
Note :   N'utilisez pas la transmission intégrale 4L pour la conduite normale sur route.
Utilisez ce mode dans des conditions tout terrain plus extrêmes, par exemple pour franchir des montées et des descentes abruptes.
Utilisez-la également lorsque des manœuvres à faible vitesse sont nécessaires, comme à l'approche d'un lit de rivière jonché de grosses pierres.
Nous vous recommandons d'inspecter fréquemment les composants du châssis du véhicule si vous l'utilisez en conduite tout terrain.
Note :   Les témoins de traction intégrale gamme basse 4L et de traction intégrale s'allument lorsque le commutateur de commande de boîte de transfert est en position 4L.   Voir   Témoins d'avertissement et indicateurs - Limité/Wildtrak/XL/XLS/XLT
Passage entre 2H et 4H
Note :   Le passage en 2H réactive toutes les fonctions de contrôle de stabilité (ESP).
Il est possible de passer de 2H à 4H jusqu'à une vitesse de 110 km/h, mais uniquement lorsque la pédale d'accélérateur est relâchée et que le véhicule roule en ligne droite. Au cours du passage, le témoin clignote.
Passage entre 2H et 4L
Note :   Le passage en 4L désactive le système antipatinage du moteur et le contrôle de stabilité de la remorque, mais le contrôle d'adhérence en descente, l'assistance au démarrage en côte et le système antipatinage des freins restent actifs.
Note :   Le passage en 2H réactive toutes les fonctions de contrôle de stabilité (ESP).
  1. Arrêtez le véhicule dès qu'il est possible de le faire en toute sécurité.
  1. Appuyez à fond sur la pédale d'embrayage, pour une transmission manuelle.
  1. Pour une transmission automatique, déplacez le levier sélecteur de transmission sur la position de point mort (N).
  1. Tournez le commutateur de commande de boîte de transfert entre 2H et 4L ou entre 4L et 2H.
Au cours du passage, le témoin clignote. S'il continue à clignoter, vérifiez que toutes les conditions ci-dessus sont respectées.
Passage entre 4H et 4L
Note :   Le passage en 4L désactive le système antipatinage du moteur et le contrôle de stabilité de la remorque, mais le contrôle d'adhérence en descente, l'assistance au démarrage en côte et le système antipatinage des freins restent actifs.
  1. Arrêtez le véhicule dès qu'il est possible de le faire en toute sécurité.
  1. Appuyez à fond sur la pédale d'embrayage, pour une transmission manuelle.
  1. Pour une transmission automatique, déplacez le levier sélecteur de transmission sur la position de point mort (N).
  1. Passez le commutateur de commande de boîte de transfert de 4H à 4L ou de 4L à 4H.
Au cours du passage, le témoin clignote. S'il continue à clignoter, vérifiez que toutes les conditions ci-dessus sont respectées.
Note :   Lorsque vous conduisez avec une roue de secours, n'activez pas le mode quatre roues motrices sauf si vous devez décoincer votre véhicule.
Immédiatement après avoir décroché votre véhicule, passez à 2H en effectuant les étapes suivantes :
  1. Arrêtez-vous sur une surface plane et horizontale.
  1. Placez la transmission en position de stationnement (P) s'il s'agit d'une transmission automatique ou en position neutre (N) s'il s'agit d'une boîte de vitesses manuelle.
  1. Passez en mode deux roues motrices.
  1. Placez la transmission en marche arrière (R).
  1. Placez la transmission en position de marche avant (D) pour une transmission automatique et sur la première vitesse s'il s'agit d'une boîte de vitesses manuelle pour vous assurer que le système de boîte de transfert n'est pas coincé en place.
Conduite en conditions spéciales en mode quatre roues motrices
Les véhicules à quatre roues motrices sont adaptés à la conduite sur des routes ensablées, boueuses, enneigées et inégales et possèdent des caractéristiques de fonctionnement qui diffèrent légèrement de celles des véhicules classiques, sur voie rapide ou non.
Lorsque vous conduisez à vitesse réduite en tout terrain dans des conditions de charge élevée, utilisez un rapport faible lorsque c'est possible. Le fait de conduire le véhicule avec un rapport faible maximise les capacités de refroidissement du moteur et de la transmission.
Principes de fonctionnement de base
Lorsque vous conduisez votre véhicule sur des surfaces rendues glissantes par du sable meuble, de l'eau, des graviers, de la neige ou du verglas, faites preuve de prudence.
Sable
Lorsque vous conduisez sur du sable, essayez de garder les quatre roues sur la zone la plus compacte du chemin. Engagez un rapport inférieur et conduisez de manière régulière pour traverser le terrain. Appuyez lentement sur la pédale d'accélérateur et évitez tout dérapage excessif des roues.
 Ne conduisez pas votre véhicule dans du sable profond pendant une durée trop longue.Ceci entraînerait une surchauffe du système.
Pour repartir, coupez le contact et laissez le système refroidir pendant 15 minutes minimum.
Lorsque vous conduisez à vitesse réduite dans du sable profond à des températures extérieures élevées, utilisez un rapport faible lorsque c'est possible. Le fait de conduire le véhicule avec un rapport faible maximise les capacités de refroidissement du moteur et de la transmission.
Evitez de conduire à des vitesses trop rapides, car l'élan du véhicule travaille contre vous et le véhicule risque de rester bloqué, à tel point que l'aide d'un autre véhicule peut être nécessaire. N'oubliez pas que vous pouvez peut-être ressortir en utilisant le même chemin qu'à l'aller si vous procédez avec précaution.
Boue et eau
Boue
Soyez prudent en cas de changement brusque de vitesse ou de direction du véhicule lorsque vous conduisez dans de la boue. Même les véhicules à quatre roues motrices peuvent subir une perte d'adhérence dans de la boue glissante. Si votre véhicule glisse, dirigez le volant dans le sens de la glissade jusqu'à ce que vous repreniez le contrôle du véhicule.
Après avoir conduit dans de la boue, nettoyez les arbres de roue rotatifs et les pneus pour éliminer tous les résidus de boue collés. Trop de boue collée sur les pneus et les arbres de roue rotatifs peut provoquer un déséquilibre qui pourrait endommager les composants de la transmission.
Eau
Si vous devez conduire dans une zone où le niveau d'eau est haut, avancez lentement. Les capacités d'adhérence et de freinage peuvent être limitées.
Lorsque vous conduisez dans de l'eau, déterminez sa profondeur et évitez de rouler dans de l'eau arrivant plus haut que le bas des jantes des roues. Si le système d'allumage est mouillé, votre véhicule peut caler.
Après avoir traversé de l'eau, testez toujours les freins. Des freins mouillés n'arrêtent pas le véhicule aussi efficacement que des freins secs. Pour favoriser le séchage des freins, il est possible d'appliquer une légère pression sur la pédale de frein tout en conduisant lentement.
Note :   La conduite en eau profonde peut endommager la transmission. Si l'essieu avant ou arrière est submergé d'eau, vérifiez le lubrifiant des essieux et le lubrifiant de l'unité de transfert de puissance et remplacez-les si nécessaire.
Conduite sur terrain vallonné ou en pente
Bien que les obstacles naturels puissent rendre nécessaire une montée ou une descente en diagonale sur un terrain incliné, vous devez toujours essayer de conduire le plus droit possible.
Note :   Evitez de tourner dans des pentes ou des côtes raides. Le danger tient au risque de perte de traction, de dérapage sur les côtés et de capotage du véhicule. Lorsque vous conduisez en côte, déterminez toujours à l'avance le chemin que vous utiliserez. Ne passez pas la crête d'une côte sans savoir quelles sont les conditions de l'autre côté. Ne conduisez pas en marche arrière sur un terrain incliné sans l'aide de quelqu'un pour vous guider.
Lorsque vous conduisez en montée sur un terrain en côte raide, commencez à monter dans un rapport faible, au lieu de rétrograder une fois que la montée a commencé. Cela réduit l'effort fourni par le moteur et les risques de calage.
Si le véhicule cale, n'essayez pas de faire demi-tour, car cela peut provoquer un capotage du véhicule. Il est moins risqué de faire marche arrière jusqu'à un endroit sûr.
Fournissez juste assez de puissance aux roues pour pouvoir monter la côte. Une puissance excessive peut entraîner un dérapage ou un patinage des roues, ou une perte d'adhérence, ce qui provoque la perte de contrôle du véhicule.
Missing Image
Pour descendre une côte, engagez le même rapport qu'en montée afin d'éviter tout freinage excessif et une surchauffe des freins. Ne conduisez pas en descente en position neutre. Déplacez le levier sélecteur de transmission sur un rapport inférieur. Lorsque vous descendez une côte raide, évitez de freiner brusquement sous peine de perdre le contrôle du véhicule. Les roues avant doivent tourner pour pouvoir diriger le véhicule.
Votre véhicule est équipé de freins antiblocage. Par conséquent, freinez de manière régulière. N'appuyez pas sur la pédale de frein à de multiples reprises.
Conduite sur neige et verglas
AVERTISSEMENT   AVERTISSEMENT:  Si vous conduisez sur des surfaces glissantes qui exigent des pneus équipés de chaînes ou de câbles, il est vital de conduire avec précaution. Conservez une vitesse lente, veillez à respecter des distances d'arrêt plus longues et évitez les manœuvres de direction brusques pour réduire les risques de perte de contrôle du véhicule, ce qui peut provoquer des blessures graves, voire mortelles. Si l'arrière de votre véhicule glisse dans un virage, tournez le volant dans le sens de la glissade jusqu'à ce que vous repreniez le contrôle de votre véhicule.

Note :   Tout patinage excessif des pneus peut endommager la transmission.
Sur de la neige ou du verglas, les véhicules à quatre roues motrices sont plus avantagés que les véhicules à deux roues motrices, mais ils peuvent déraper comme n'importe quel autre véhicule. Si votre véhicule commence à déraper alors que vous conduisez sur des routes enneigées ou verglacées, tournez le volant dans le sens de la glissade jusqu'à ce que vous repreniez le contrôle du véhicule.
Evitez toute application soudaine de puissance et tout changement de direction rapide sur de la neige ou du verglas. Accélérez lentement et régulièrement lorsque vous démarrez après un arrêt complet.
Evitez de freiner brutalement. Bien qu'un véhicule à quatre roues motrices possède de meilleures capacités d'accélération sur de la neige ou du verglas qu'un véhicule à deux roues motrices, il ne s'arrêtera pas pour autant plus rapidement, le freinage s'appliquant aux quatre roues. Ne soyez pas trop sûr de vous par rapport aux conditions de la route.
Veillez à maintenir une distance suffisante entre votre véhicule et les autres pour pouvoir vous arrêter. Conduisez plus lentement que d'habitude et pensez à utiliser l'un des rapports inférieurs. Dans des situations d'arrêt d'urgence, freinez de façon régulière. Le véhicule étant équipé d'un système de freinage antiblocage des quatre roues, n'appuyez pas sur la pédale de frein à de multiples reprises.   Voir   Conseils pour la conduite avec le système de freinage antiblocage
Si votre véhicule est immobilisé dans de la boue ou de la neige
Si votre véhicule est coincé dans de la boue ou de la neige, vous pouvez le dégager en alternant la marche avant et la marche arrière et en faisant une pause entre chaque changement de manière régulière. Appuyez doucement sur l'accélérateur dans chaque rapport.
Note :   Ne déplacez pas le véhicule d'avant en arrière si le moteur n'est pas à une température normale de fonctionnement ; vous risqueriez d'endommager la transmission.
Note :   Ne déplacez pas le véhicule d'avant en arrière pendant plus d'une minute sous peine d'endommager la transmission et les pneus ou de provoquer une surchauffe du moteur.
Entretien et modifications
Les systèmes de suspension et de direction du véhicule ont été conçus et testés pour fournir des performances prévisibles à vide ou chargé. C'est la raison pour laquelle nous vous recommandons fortement de ne pas réaliser de modifications telles que l'ajout ou le retrait de pièces (par ex., kit d'élévation de suspension ou barres stabilisatrices) et de ne pas utiliser de pièces de rechange ne correspondant pas à l'équipement d'usine original.
Nous vous conseillons de rester prudent lorsque votre véhicule est fortement chargé ou comporte un équipement (par ex., échelle ou porte-bagages). Toute modification rehaussant le centre de gravité du véhicule est susceptible de renverser le véhicule si vous en perdez le contrôle.
Si vous n'entretenez pas votre véhicule correctement, cela peut annuler la garantie, augmenter les coûts de réparation, diminuer les performances et les capacités opérationnelles du véhicule et nuire à votre sécurité et à celle de vos passagers. Nous vous recommandons d'inspecter fréquemment les composants du châssis du véhicule lorsque vous l'utilisez en conduite tout terrain.